LES CIRCASSIENS DANS 151IEME ANNEE DE LEUR DEPLACEMENT

upa-admin 29 Mayıs 2015 1.864 Okunma 0
LES CIRCASSIENS DANS 151IEME ANNEE DE LEUR DEPLACEMENT

La beauté est circassienne, la richesse est française, mais la majesté est osmanlie.” – Une citation circassienne

Dans nos jours les revendications pour le génocide ont augmentés. Ces revendications ne sont pas juste pour affirmer la situation mal des victimes ou leurs descendants mais  ils sont aussi utilisé à intervenir les affaires internaux des états ciblés. Apres la centaine anniversaire de dite génocide arménien, les Circassiens aussi avancent à définir leur déplacement en 1864 comme un génocide.

Circassiens sont à l’origine des terres du Nord-Caucase, dans laquelle les républiques de Adygea, Kabardino-Balkarie, Karatchaïevo-Tcherkessie qui sont est enclavée dans le kraï de Krasnodar et actuellement  dans la fédération Russie. Les Circassiens se sont divisés a deux tribus principaux et plusieurs branches. Aujourd’hui, les Circassiens sont particulièrement sunnite-musulmans hors 3000 chrétiens.

Le Circassie a été historiquement comme une zone tampon entre l’empire Russe et l’empire Ottoman jusqu’à la guerre de russo-ottomane en 1828-29. Parce-que la proximité religieuse des Circassiens et les Ottomans, cette zone tampon avait constitué des bénéfices pour les Turcs. Apres la guerre de russo-ottomane, avec le traité d’Andrinople les Ottomans sont obligés à se quitter Poti et Kouban. Même si ces terres ne constituent pas tous Circassie, les russes ont commencé à occuper tous le Circassie. L’occupation injuste a causé de provocation de la guerre russo-circassienne de 1764-1864. La guerre a fini avec le succès de l’armée russe et les circassiens ont été forcés à un déplacement organisé. Selon les historiens une et demie million Circassien ont été déplacés à Anatolie et demie million ont décédées en route. Et aussi, juste après la déportation, de 150.000 à 200.000 Circassiens gauches dans le territoire du Nord-Caucase.

Aujourd’hui, seulement 720.000 Circassiens vivent en Circassie et un million des Circassiens dans toute la Russie. Ils composent minorité dans leurs patries Adygea et Karatchaïévo-Tcherkessie en revanche entre 2.500.000 à 3.000.000 Circassiens inhabitées en Turquie.

On croit que 4 millions de personnes ont été vus en Circassie avant 1864 et près de 2 millions d’entre eux ont été des Circassiens. D’après l’historien Kemal Karpat, un million Circassiens ont réussis à survivre dans un million et demie Circassiens qui ont été expatriés. En outre, un million Circassiens qu’ils ont réglé à la région le mer Noire ont été forcés de laisser à Balkans, Moyen-Orient et arrière –pays d l’Anatolie en raison de la politique colonisation d’empire Ottoman.

Aujourd’hui, Les Circassiens rendent leur agonie public à travers les campagnes et propagandes qu’ils sont semblaient en succès si l’on considère le boycott des Jeux olympiques de Sotchi par plusieurs leaders européens et quelques reconnaissances de 1864 déplacement circassienne comme un génocide. Bien que l’acteur principal de ce succès semble être la diaspora circassienne, l’éveil national des Circassiens est bien placé. Pendant que les Circassiens vivent en fragmentaire dans pays différents et avait été confronté assimilation, la diaspora circassien apparut comme un héros pour les droits et les demandes d’elles.

Circassiens qui vivent en Turquie, avec l’aide de processus d’adhésion de l’Union Européenne, ont obtenu le droit de l’éducation dans leur langue maternelle et aussi à poursuivre leur culture par l’établissement des quelques associations circassiens. Néanmoins, ils manifestent des demandes extras comme la reconnaissance du génocide circassien par le gouvernement turc, être aussi inclus à la période de la réforme qui sont pour les Alaouites, les Kurdes et les Roms; de se présenter dans le processus de démocratisation en Turquie; de connaitre leur identités ethno-culturelle; de posséder la double nationalité de la Fédération de Russie; déclaration de la dignité pour les soldats circassiens qui ont combattu pendant la Guerre d’Indépendance.

Récemment, les Circassiens expriment leurs demandes et les droits d’une manière très forte à travers des campagnes de propagande en aide de diaspora. Ils aussi ont gagnés des droits extras en plus de leur droit acquis dans les pays de résidents.  Il est très admirable de voir que les Circassiens reconstruire leur conscience nationale et se libérer de la manier de introverti.

Basri Alp AKINCI

Leave A Response »

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.