LE CONGRES ORDINAIRE DU CHP EN 16-17 JANVIER 2016

upa-admin 05 Ocak 2016 1.010 Okunma 0
LE CONGRES ORDINAIRE DU CHP EN 16-17 JANVIER 2016

Le plus grand parti de l’opposition en Turquie, le CHP (Parti Républicain du Peuple) organisera un congrès ordinaire entre le 16 et 17 janvier en Ankara. Le congrès donnera lieu à une compétition présidentielle entre le chef actuel du parti Monsieur Kemal Kılıçdaroğlu et trois autres candidats.

Avant présenter les candidats, il faut mieux à se concentrer sur la dernière situation du partie. Le CHP, le parti d’opposition pro-européenne social-démocrate, toujours garde sa deuxième place dans les élections et les sondages dans le pays. Mais le problème qui dérange les membres et les partisans est que le parti est encore trop loin de l’AKP (% 50 pour l’AKP et 25 % pour le CHP dans l’élection précédent). Le parti, avec son chef Monsieur Kemal Kılıçdaroğlu, a réussi d’augmenter ses voix de 19 % en 2002 à 25 % en 2015. Par contre, cette augmentation est très faible et lente et pas suffisante pour les partisans qui veulent voir leur parti gouvernant la Turquie. Il y a une atmosphère pessimiste dans le parti et ses partisans depuis plusieurs années. Le parti maintenant a aussi des problèmes à convaincre les intellectuels.


Kemal_Kılıçdaroğlu_VOA_(cropped)

Kemal Kılıçdaroğlu

Le chef actuel du parti, Monsieur Kemal Kılıçdaroğlu (68), toujours le favori pour le congrès, avait été élu président du parti en 2010 après un scandale. Surnommé « le Ghandi Turc » par Le Monde, Kılıçdaroğlu était la vedette de l’ascension de la gauche turque avec ses luttes contre les corruptions de l’AKP (Parti de la justice et du développement). Ayant carrière de bureaucratie, il est connu comme « Monsieur le propre » dans le pays. Cependant après avoir perdu plusieurs d’élection contre l’AKP, maintenant il est plus faible en face des critiques. En effet, il possede des projets efficaces pour l’avenir de la Turquie concernant l’économie mais il a toujours des difficultés pour parvenir aux électeurs conservateurs. Kılıçdaroğlu a défendu son siège contre Muharrem İnce avec 740 votes contre 415 en Septembre 2014. Il peut être plus difficile cette fois mais il peut encore garder son contrôle sur le parti. Mais toujours il doit gagner une élection contre l’AKP pour devenir un chef indiscutable. Apres les élections générale de 7 juin, il a eu la chance de renverser le gouvernement de l’AKP avec une coalition entre le MHP et le HDP. Mais il n’a pas pu convaincre les deux autres partis et l’AKP a obtenu une autre victoire dans l’élection précedent de 1 novembre.

muharrem ince

Muharrem İnce

Le deuxième candidat est le député fameux de Yalova, Monsieur Muharrem İnce (52). İnce est comme Robespierre du CHP avec ses discours flamboyants qu’il tient  au parlement et qui a interloqué plusieurs fois Monsieur le Président Recep Tayyip Erdoğan, Monsieur Ahmet Davutoğlu (le Premier Ministre)  et ses ministres. İnce est plus nationaliste, Kémaliste et républicain contre Monsieur Kılıçdaroğlu qui est modéré et social-démocrate, et il propose des tactiques politiques plus sévères contre l’Islamisme politique et le sécessionnisme Kurde. Il a déjà un support assez fort dans le parti. Il peut augmenter les voix de parti plus facilement comme il est plus médiatique et il a déjà réussi à politiser les jeunes et les gens apolitiques. Mais le danger avec lui est qu’il peut plus polariser la société concernant les différents identités ethniques (turc-kurde) et styles de vies (séculaire-islamiste).

 umut oran

Umut Oran

Monsieur Umut Oran (54) est le plus libéral candidat dans le CHP. Venant d’un background de businessman, il est aussi le vice-président de l’International Socialiste depuis décembre 2014. Il a des projets concrets et il peut parler deux langes européens (l’anglais et le français). Mais il n’est pas très connu dans le peuple et le libéralisme est une idéologie trop impuissant en Turquie.

 mustafa balbay

Mustafa Balbay

Le dernier candidat est Monsieur Mustafa Balbay (56). Il est journaliste et chroniqueur très connu de Cumhuriyet (la République), un journal kémaliste et gauchiste. Il a passé quelques années en prison à cause de l’affaire scandaleuse, Ergenekon, avec la charge d’organiser un coup d’état séculaire contre le gouvernement de l’AKP, mais finalement débarqué. Il est un populiste et assez connu et compétent, mais encore nouveau dans la vie politique.

Probablement, la compétition sera entre Monsieur Kılıçdaroğlu et Monsieur İnce. Monsieur Kılıçdaroğlu est toujours le favori car c’est très rare dans la vie politique turque qu’un leader de parti perd son siège dans un congrès. Mais le CHP est le seul parti démocratique de la Turquie concernant la démocratie dans le parti et tout peut se réaliser si les délègués ont décidé à changer le chef.

Dr. Ozan ÖRMECİ

Leave A Response »

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.