LE CARNET DE MONSIEUR BARACK OBAMA

upa-admin 18 Ekim 2016 1.266 Okunma 0
LE CARNET DE MONSIEUR BARACK OBAMA

Barack Hussein Obama (1961-) est un homme d’Etat américain qui est le président actuel des Etats-Unis. Obama a été élu pour un premier mandat le 4 novembre 2008 et réélu pour un second le 6 novembre 2012.[1] Obama maintenant est en train de terminer son terme comme le chef d’Etat américain. Alors on peut évaluer son performance et également lui donner un carnet.

Premièrement, on doit dire que Monsieur Obama est encore populaire dans son pays avec 52 % approbation par le peuple américain.[2] Ce fait montre que Monsieur Obama est plus populaire que les candidats présidentiels Hillary Clinton et Donald Trump et il va être très difficile pour l’Etat américain de remplacer le post d’Obama.[3] Il est aussi très intéressant de noter que même un président peut rester maximum 8 années (2 mandats) au Bureau Ovale de la Maison-Blanche dans le system politique américain.[4] En janvier 2009, Obama avait 67 % d’approbation; c’était sa meilleure performance. En novembre 2014, il avait seulement 40 % d’approbation; c’était sa performance plus bas.

FT_15.06.26_obamaConfidence_3

L’approbation d’Obama dans le monde

Selon une recherche faite par Pew, Monsieur Obama est plus populaire dans le monde entier comparé à son pays. En moyenne, il a 65 % approbation dans le monde; une performance exceptionnelle pour un pays comme les Etats-Unis, qui a engagé plusieurs guerres au passé. Les pays et les peuples qui soutiennent Obama les plus sont; les Philippines (94 %), le Corée du Sud (88 %), la France (83 %), le Ghana (82 %), l’Australie (81 %), le Kenya (80 %), le Tanzanie (78 %), l’Italie (77 %), l’Afrique du Sud (77 %), le Sénégal (77 %), le Royaume-Uni (76 %), le Canada (76 %), l’Inde (74 %) et le Viêt Nam (71 %). Les pays et les peuples qui ne sont pas trop contents d’Obama sont; la Russie (11 %), le Pakistan (14 %), la Jordanie (14 %), la Palestine (15 %), le Venezuela (26 %), le Liban (36 %) et l’Argentine (40 %). Obama a eu un grand succès à diminuer la vague d’anti-américanisme forte en Turquie (45 %) et en Chine (44 %). Il était aussi réussi concernant l’Afrique et l’Asie en générale. En Europe, il était victorieux aussi. Mais Monsieur Obama a eu un échec en Israël (49 %), comparé aux présidents américains précédents. En Russie aussi, il était devenu une figure trop impopulaire (11 %). Mais en générale, on peut facilement dire qu’il a réussi et créé une image de confiance.

-1x-1

La performance économique des pays développés après la crise économique de 2008

Monsieur Barack Obama a assez réussi concernant l’économie aussi. Il a réussi de diminuer le taux de chômage à 5 % (c’était 10 % quand il est entré dans l’office) en 8 années.[5] L’économie américaine a eu en moyenne 2 % d’une croissance économique[6]; assez bon pour un pays déjà industrialisé et gigantesque. En plus, Monsieur Obama a finalisé des accords internationaux comme le partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (PTCI-TTIP) et le Partenariat Trans-Pacifique (PTP-TPP) qui peuvent changer le destin du commerce international dans le futur proche.

L’héritage de Monsieur Obama concernant la politique extérieure est encore discuté. Obama a collaboré avec Madame Hillary Clinton et Monsieur John Kerry comme ses ministres des affaires extérieures en composant et dirigeant la diplomatie américaine. Pendant son premier mandat, le point focal de la diplomatie américaine était sur le Moyen-Orient. « Le printemps Arabe » a donné Monsieur Obama une chance de remodeler et refondre le système dans cette région. Obama et son équipe a soutenu l’islam modéré; un nouveau system de gouvernance qui va faciliter les pays arabes et les partis islamistes d’embrasser la démocratie et le sécularisme via imiter les islamo-conservateurs en Turquie, Monsieur Recep Tayyip Erdoğan et son parti l’AKP (Parti de la justice et du développement). Ce modèle avait des succès pendant le printemps Arabe et la Tunisie était devenue un pays démocratique et laïque. Mais le printemps Arabe n’a pas créé des résultats trop bons pour l’Egypte, la Libye et la Syrie. Le coup d’état en Egypte, l’instabilité en Libye et la guerre civile en Syrie (l’émergence de l’Etat Islamique-Daech) ont bloqué la vague de démocratisation. Alors, maintenant le Moyen-Orient est plus mouvant et les risques de sécurité contre les alliées américaines comme l’Israël et la Turquie sont plus graves. Le model de l’Islam modéré est aussi ravagé à cause des terroristes et le modèle autoritaire préféré par les hommes d’état islamistes comme Monsieur Erdoğan. Alors on doit dire que la politique extérieure d’Obama concernant le Moyen-Orient a été passée à la trappe. La stratégie d’Obama au Moyen-Orient était naïve; la démocratisation n’est pas encore facile et rational dans le monde arabe car il existe des problèmes économiques et la culture dominante n’est pas en faveur de la démocratie. Mais entre la dictature et les mouvements populaires, bien sûr que le président des Etats-Unis, un pays assez démocratique concernant les libertés civiles et individuelles, devrait choisir les mouvements de peuple. Ici, le problème était l’incapacité des Etats-Unis à orienter les leaders populistes et islamistes comme Erdoğan et aussi Mohamed Morsi. En outre, Obama a aussi réussi de faire un accord avec l’Iran concernant le programme nucléaire de ce pays. Le focus d’Obama dans son deuxième mandat était sur l’Asie-Pacific. Nommé comme le « pivot diplomatique vers l’Asie », le gouvernement d’Obama a voulu entrer dans la scène des politiques dans la région de l’Asie-Pacific. Selon moi, Obama a plutôt réussi concernant l’Asie-Pacific car cette politique a pu augmenter le pouvoir économique, politique et militaire des Etats-Unis dans cette région. Une manière ou d`une autre, il a équilibré le pouvoir chinois. Les Etats-Unis ont des relations plus fortes maintenant avec des pays comme les Philippines, le Viêt Nam, l’Union du Myanmar (la Birmanie), le Cambodge, le Japon et le Corée du Sud dans cette région. Finalement, il a normalisé les relations diplomatiques et économiques de son pays avec le Cuba. En final, son carnet concernant la diplomatie est neutre; il y a des succès comme l’accord avec l’Iran et la normalisation avec le Cuba, mais il y un grand échec comme le printemps Arabe.

obama family

La famille d’Obama

Obama était le président le plus populaire dans l’histoire des Etats-Unis comme la révolution informatique dans les années dernières a préparé un milieu convenable pour ça. Obama était un bon modèle d`imitation comme un père et un mari. Un homme d’Afro-Américain et père de deux filles, il s’agissait comme un bon homme et a toujours utilisé son charisme individuel pour exalter le pouvoir américaine. Il est devenu un président le plus inoubliable après John F. Kennedy. L’utilisation de « soft power » ou la puissance douce par la presse et les médias sociaux était son plus grand succès.

Obama n’a pas pu résoudre le problème d’intégration des Afro-Américains même qu’il est un Afro-Américain. La brutalité des policiers américains contre les Afro-Américains a été critiquée souvent par cette communauté et les problèmes économiques de ce groupe continuaient pendant la présidence d’Obama. Sa femme, Madame Michelle Obama a fait des efforts important pour l’éducation mais les Afro-Américains sont encore un groupe désavantageux dans le système américain.

Obama n’a pas pu faire la réforme concernant des armes à feu aussi. Ça montrait que même le président américain a des limites dans le system américain. C’est pourquoi, les Etats-Unis a une réputation d’être un pays violent ou il y a toujours des tueries et homicides. En fait, les américains qui sont morts à cause des tueries et homicides sont beaucoup plus comparés aux soldats américains qui sont morts aux guerres.[7]

En total, Obama était un président assez bien réussi et il a fait des choses trop importantes pour le futur du monde (les Accord de Paris sur le climat pour limiter les effets du changement climatique) et des Etats-Unis (pivot diplomatique vers l’Asie).

Dr. Ozan ÖRMECİ

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Barack_Obama.

[2] http://www.gallup.com/poll/116479/barack-obama-presidential-job-approval.aspx.

[3] http://www.reuters.com/article/us-usa-election-thirdparty-idUSKCN0ZO2AS.

[4] Deux mandats et huit années peuvent être trop courts même pour une démocratie. On ne doit pas oublier que François Mitterrand était le Président de la République en France entre 1981-1995 pour 14 années et Jacques Chirac a resté 12 années pendant 1995-2007 comme le chef d’état français.

[5] http://fortune.com/2016/01/12/obama-economy-charts/.

[6] http://data.worldbank.org/indicator/NY.GDP.MKTP.KD.ZG?locations=US.

[7] http://www.courrierinternational.com/grand-format/infographie-etats-unis-bas-les-armes.

Leave A Response »

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.