LA QUESTION DU VOILE DANS LE MONDE MUSULMAN

upa-admin 20 Ekim 2016 1.537 Okunma 0
LA QUESTION DU VOILE DANS LE MONDE MUSULMAN

Le voile des femmes est toujours un sujet politique dans le monde musulman. Il y a des exemples comme la Turquie ou l’Etat a interdit longtemps le voile dans les écoles, les universités et les offices de gouvernement pour combattre contre l’Islamisme. Mais dans les autres pays de monde musulman, le voile des femmes était toujours libre et populaire. Il y a aussi des régimes comme l’Arabie Saoudite et l’Iran où le voile est obligé par l’Etat. La polémique a deux dimensions : d’une part c’est un sujet de liberté individuelle et religieuse, d’une autre part il existe une pression sociale sur les femmes. Une recherche faite par l’Université de Michigan aux Etats-Unis pourrait nous aider à expliquer les inclinations sur ce sujet dans le monde musulman.

İslam örtünme

Les résultats de recherche

Préparé et conduit par l’Institut de Recherche Sociale dans l’Université de Michigan[1], cette enquête nous donne les taux d’approbation sur le type de voile des femmes dans sept pays du monde musulman : la Turquie, le Liban, l’Arabie Saoudite, l’Irak, le Pakistan, l’Egypte et la Tunisie. Les résultats montrent qu’il n y a pas beaucoup de support pour des femmes « nu-tête » dans le monde musulman. En Liban, c’est 49 % et en Turquie c’est 32 %. Seulement en Tunisie (15 %) entre les cinq autres, il y a un support plus que 10 % pour les femmes « nu-tête ». Considérant l’existence des chrétiens au Liban, l’héritage séculaire fort de la Turquie et l’effort de la Tunisie dans les années dernières pour devenir un pays démocratique et laïque, les résultats prouvent que les musulmanes préfèrent les femmes voilées. Alors ça peut provoquer des pressions sociales sur les femmes « nu-tête » même s’il n y a pas des interdictions officiels.

En plus, il n y a pas de consensus dans les pays musulmans concernant le type de voile. Le fichu (başörtüsü) est encore populaire en Turquie (17 %) et en Tunisie (23 %), mais en générale, il y a très peu d’approbation pour ce type de voile qui n’interne pas tous les cheveux. Le type de voile le plus populaire est le turban; 57 % en Tunisie, 52 % en Egypte, 46 % en Turquie, 44 % en Irak et 32 % en Liban. La robe noire traditionnelle est encore populaire en Irak (32 %) et en Pakistan (31 %), mais dans les cinq autres pays il y a peu d’approbation. Le niqab est en usage trop en l’Arabie Saoudite (63 %) et aussi un peu en Pakistan (32 %), mais n’existe plus dans les autres pays. Finalement, le burkah (burqa) existe seulement en l’Arabie Saoudite (11 %).

Comment on peut interpréter ces résultats? Il est vrai que l’Arabie Saoudite et le Pakistan sont les pays plus rigides concernant le voile et le Liban et la Turquie sont les deux pays plus libres. Qu’est-ce qu’on peut faire administrativement pour réguler le voile est une autre question. Mais selon moi, la meilleure solution est de ne pas entreprendre à la société et de donner des femmes musulmanes liberté pour choisir leurs costumes et le type du voile sans interdictions et règlement de l’Etat.

Dr. Ozan ÖRMECİ

[1] Pour les détails; http://www.pewresearch.org/fact-tank/2014/01/08/what-is-appropriate-attire-for-women-in-muslim-countries/.

Leave A Response »

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.